Ce Dimanche

TROISIÈME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE

23 janvier 2022

Évangile — Luc 4 : 14-21

Jésus vint à Nazareth, où il avait grandi. Comme il en avait l'habitude, il entra dans la synagogue le jour du sabbat, et il se leva pour faire la lecture. On lui présenta le livre du prophète Isaïe. Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit : L'Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m'a consacré par l'onction. Il m'a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux prisonniers qu'ils sont libres, et aux aveugles qu'ils verront la lumière, apporter aux opprimés la libération, annoncer une année de bienfaits accordée par le Seigneur. Jésus referma le livre, le rendit au servant et s'assit. Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui. Alors il se mit à leur dire : « Cette parole de l'Écriture, que vous venez d'entendre, c'est aujourd'hui qu'elle s'accomplit. »

Réflexion:

Nous pourrions supposer que Jésus a introduit une longue pause enceinte avant de dire ce que les synagogues pouvaient difficilement attendre: “C’est aujourd'hui que cette parole de l'Écriture, que vous venez d'entendre, elle s'accomplit." quand tous les yeux se tournent vers Jésus et qu'il y a une pause enceinte. Maintenant, nous - nos propres vies - remplissons le sens de la pause enceinte. Nous pouvons le faire parce que, comme Jésus, lors de notre baptême, nous avons aussi été oints de l'Esprit. Nous sommes donc appelés à rechercher parmi nous les pauvres, les captifs, les aveugles et les opprimés. Nous n’avons pas à chercher très loin! «Aujourd'hui, ce passage c’accomplit» n’est vrai que lorsque nous répondons nous-mêmes à ceux qui, autour de nous, ont besoin d’une parole nourrissante, fortifiante et joyeuse. (Liturgie vivante, p.46)

Méditation Vincentienne:

Voyant la pratique habituelle de Vincent consistant à imiter Jésus-Christ comme modèle de comportement, le saint, à la manière de Jésus, choisit les mots de cet évangile: «Il m'a envoyé apporter la bonne nouvelle aux pauvres», comme devise de sa vie et son ministère. Jésus a modelé faire avant d'enseigner. En conséquence, Vincent remarqua que Jésus avait tout d’abord intégré «pleinement dans sa vie tous les types de vertus». C’était sa préparation, après quoi notre Seigneur a ensuite enseigné, en prêchant la bonne nouvelle du salut aux pauvres et en transmettant à ses apôtres et à ses disciples ce qu’ils devaient savoir pour devenir des guides pour les autres. En tant que disciples de Vincent, nous devons imiter le Christ Seigneur, d'abord… imiter ses vertus et ensuite nous pouvons aller au service des pauvres. (Melito, St. Vincent -Des fenêtres sur sa vision, p. 45)

Discussion: (Partagez vos pensées sur les lectures après un moment de silence)

       Comment ce passage de la Bible de Luc est-il accompli dans votre vie aujourd'hui?

Prière de clôture:

       Aux indigents et aux désespérés,
              -Seigneur, envoie-nous pour apporter de bonnes nouvelles aux pauvres.
       Aux pauvres abandonnés du centre-ville,
              -Seigneur, envoie-nous pour apporter de bonnes nouvelles aux pauvres.
       Aux captifs, aveugles et opprimés parmi nous,
              -Seigneur, envoie-nous pour apporter de bonnes nouvelles aux pauvres. Amen

Réflexion évangélique

Nous remercions le Conseil national des États-Unis de la Société de Saint-Vincent-de-Paul pour ces documents.